Grande Finale du concours de texte « Préparons l’avenir » de la AIC

Sur le thème « Mitigeons nos risques, créons un meilleur futur », la finale de la première édition du concours de texte « Préparons l’avenir » organisé par la Alternative Insurance Company (AIC) et la protection civile s’est tenue ce vendredi 30 juin 2017. Lors de cette finale qui a eu lieu dans les jardins du MUPANAH au Champ de Mars, Joclès Junior Augustin, Gilbert Frederic Germain et Patrice Jude Geffrard, trois élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont raflé les deux premiers prix.

National –

Après des semaines de formation et de travail, la sentence est finalement tombée. Lancé avec plus d’une trentaine de concurrents, provenant de 15 institutions scolaires, ce concours de textes « Préparons l’avenir » basé sur les problèmes environnementaux a récompensé ses meilleurs candidats ce vendredi 30 juin 2017. Dans l’ensemble de tout cet éventail de réflexions produites par ces jeunes élèves, les six meilleurs textes ont été retenus pour la finale. Ils étaient au total onze finalistes répartis en 6 groupes, provenant de trois écoles du pays. Leurs textes ont été sélectionnés selon un ensemble de critères parmi une trentaine d’autres. Joclès Junior Augustin, Gilbert Frédéric Germain et Patrice Jude Geffrard, avec leurs textes sur les ressources forestières, ont raflé le prix de la solution la plus pertinente et la mieux adaptée et le prix de la meilleure identification, évaluation et impact des risques sur l’environnement, respectivement 1er et 2e prix de la compétition. Après eux, Félix Christian Montina, élève du collège Interfamilia, a remporté le prix de la meilleure structure littéraire, 3e prix de la compétition. Par ailleurs, le jury composé de Sarah Taluy, Jean Michel Sabbat et Andrise Pierre a assigné le prix de la meilleure prestation au groupe composé de Ruudy Rykaard Laguerre, Carl-Elie José et Gamaliel Daffeed Janvier, eux-aussi élèves de l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Organisé pour la première fois, ce concours de textes avait pour objectif d’impliquer les jeunes dans le futur, de les sensibiliser et de leur permettre d’avoir leurs opinions et leurs visions sur l’avenir, selon Olivier Barreau, Directeur Général de la AIC. Ainsi, la AIC a lancé cette initiative qu’elle a débutée avec une série d’ateliers de formation dans les institutions scolaires sur les outils d’assurance qui permettront à la population de faire face aux menaces et catastrophe naturelle. Satisfait des prestations de ces jeunes acteurs du changement, les membres du jury espèrent toutefois que dans les prochaines éditions, les concurrents approfondiront au mieux leurs recherches sur le terrain afin d’apporter des solutions beaucoup plus concrètes aux problèmes environnementaux qu’ils auront à traiter.

2017-08-10T22:22:21+00:00 juillet 20, 2017|0 Comments

Leave A Comment