Comment préparer sa retraite en Haïti ?

Parce qu’il s’agit d’une période de grande vulnérabilité tant au niveau physique que socio-économique, la retraite est naturellement un sujet qui peut stresser. Entre le manque d’information et les offres peu satisfaisantes chez nous en Haïti, une question s’impose: comment préparer sa retraite? Avec l’Optima et l’Assurance vie universelle, la AIC répond à cette préoccupation en vous offrant des produits de couverture d’assurance adaptés à votre situation.

Que vous soyez ouvrier, entrepreneur ou chômeur, la retraite doit être une source de préoccupations. Cette période de la vie où vous ne serez plus actif en termes de production de force de travail, arrive sûrement mais ne vous dispensera pour autant des obligations et besoins quotidiens. En Haïti, l’âge de la retraite est de 55 ans. De plus, il amène sa fragilité sur le plan physique. Ainsi, vous ne souhaitez courir le risque de l’incertitude. La retraite exige une planification. Faire appel aux services d’une compagnie d’assurance comme la AIC est une façon, entre autres de planifier sa retraite.

« Assurance vie universelle », pour la vie et plus encore…

A côté des initiatives individuelles non sans risque que le professionnel peut entreprendre pour assurer sa retraite, la AIC propose un produit d’assurance mixte baptisé « Assurance vie universelle » qui combine l’Assurance décès et l’épargne. Soit dit en passant, dans la terminologie américaine, quand on parle d’assurance vie, cela renvoie au décès, c’est-à-dire une couverture d’assurance qui rembourse la famille du client en cas de disparition de ce dernier. Alors que les européens font référence à l’assurance retraite, quand ils parlent d’assurance-vie. La AIC se penche du côté de la terminologie américaine tout en utilisant le terme de « fonds de placement » pour désigner la composante épargne.

Le produit assurance-vie universelle réunit à la fois un fonds de placement et une assurance-vie (décès). C’est une façon sûre de faire de l’épargne, tout en bénéficiant du meilleur taux d’intérêt. Autrement dit, c’est une couverture d’assurance qui vous garantit une retraite paisible, décente et protège votre famille en cas de décès. Lorsque vous aurez atteint l’âge de la retraite, vous aurez assez de revenu pour mener votre vie convenablement. Lors de sa cotisation, le client distingue clairement le fonds destiné à l’assurance-vie et celui de l’assurance retraite. Pour mieux illustrer, un client qui verse 250 dollars par exemple, aura dans son état de compte, 50 dollars pour l’assurance décès et 200 dollars pour l’assurance retraite ou fonds de placement. Il peut disposer de son fonds de placement comme bon lui semble, en fonction de sa planification financière, après 20 ans, ou 30 ans de cotisation. S’il meurt, il lègue une protection financière à sa famille (femme et enfants) qui pourra continuer à mener son train de vie convenablement. « Nous avons démarré le fonds de placement avec 4% d’intérêt, déposé journellement sur le compte du client, pour permettre une meilleure capitalisation sur une année. Le taux d’intérêt que nous proposons est l’un, sinon le meilleur sur le marché. Les autres compagnies offrent entre 0.75 et 2.5%. Alors que nous ambitionnons d’aller au-delà des 4%, dépendant du rendement de notre compagnie. », précise le directeur technique de la AIC, Emile Pantaleon. La cherté de la vie, mais aussi la dévaluation des revenus de pension avec le temps contraignent souvent les retraités à avoir des fonds supplémentaires. L’assurance vie universelle se veut également une retraite complémentaire, en ce sens qu’elle peut être un revenu additionnel aux assurés de l’ONA, ajoute M. Pantaleon.

« OPTIMA » flexible et pour toutes les bourses…

Le plan de pension de l’ONA exige au moins 20 ans de cotisation au contribuable et 55 ans d’âge avant qu’il puisse avoir droit à sa retraite. La AIC offre des produits de planification financière d’une grande flexibilité qui permettent au client de surfer sur des projets à long et à court terme. L’Optima permet de répondre à un objectif financier de 10 ans ou plus. « Le coût devient beaucoup plus abordable pour le client sur cette période. En outre, le professionnel qui, pour une raison ou pour une autre se voit contraint de ne pas pouvoir cotiser pendant quelques mois ne perdra pas sa police d’assurance s’il a suffisamment de fonds. Car, à la AIC, le logiciel va  puiser automatiquement dans son fonds de placement pour couvrir son assurance vie afin de maintenir le contrat en force. C’est d’ailleurs l’un des avantages que nous offrons », se réjouit le directeur technique de la compagnie.

Toujours dans la perspective d’offrir une couverture accessible à toutes les bourses, la AIC propose « FlexiCash », une police d’assurance répondant à une planification financière de 5 ans maximum. Pour quelqu’un qui souhaite acheter une voiture, une maison etc., ce produit vous permettra de répondre à cet objectif, notamment avec son volet crédit. En d’autres termes, le client peut décider de cotiser pendant 5 années, et ensuite déclasser son argent à la fin de cette période, pour réaliser un projet personnel quelconque. « C’est le produit le plus complet, parce qu’il regroupe au moins trois (Assurance – Epargne et Crédit) des quatre outils financiers et c’est aussi le plus démocratique », d’après Emile Pantaleon.

La AIC protège aussi votre business

Même s’il n’est pas productif, le retraité est un potentiel acteur financier. En ce sens, pour assurer leurs vieux jours, certains professionnels optent pour des activités génératrices de revenus, par exemple, un investissement immobilier. Lequel crée des retours, sans que le retraité n’ait à fournir un travail physique. Ce modèle répond à l’objectif de la pension, mais offre à la fois des avantages et des inconvénients. Si le propriétaire, ou plutôt le retraité peut ajuster le prix de son business ou de son produit en fonction de l’inflation et autres indices macro-économiques, l’immobilier présente en revanche certaines incertitudes, notamment le risque des aléas naturels. D’où la nécessité de protéger votre immobilier avec une assurance multirisques.  De plus, il faut au moins 15 années pour organiser sa retraite si on emprunte cette voie. Il vous faut aussi un revenu décent, du moins qui puisse assurer votre solvabilité, un prêt à rembourser sur de longues années, un terrain… Or, il n’est pas rationnel voir prudent d’entrer dans la retraite avec une hypothèque, d’où la nécessité de plus d’une dizaine d’années de préparation.

D’autres professionnels investissent dans une société, une entreprise qui engendre des dividendes chaque année ou chaque mois. A ce niveau, l’investisseur court le risque de toute entreprise, à savoir, le déficit, particulièrement dans un pays comme le nôtre, où les facteurs politiques et environnementaux influencent les résultats financiers des entreprises. Toutefois, dans les deux options, il est possible d’avoir recours à une couverture d’assurance pour la perte d’exploitation, c’est-à-dire, au cas où un événement ou un phénomène, catastrophe naturelle affecte l’entreprise. « On va regarder ce que votre entreprise a généré pendant les trois dernières années comme résultat d’exploitation, autrement dit votre revenu. L’assurance va vous rembourser cette perte », rassure Emile Pantaléon. L’Alternative Insurance Company offre des services adaptés à chaque situation, comme la Multi-risk habitation pour les entreprises, les résidences et les blocs-appartement et la Multi-risk entreprise pour tout ce qui est Commercial.

Pourquoi choisir la AIC pour préparer sa retraite ?

La confiance demeure un élément fondamental dans les contrats d’assurance. Depuis sa création, la AIC crée une relation de foi entre ses clients et elle. Aussi, elle s’évertue et s’engage à non seulement les éduquer sur les outils financiers, les informer sur ses offres afin qu’ils prennent les décisions adaptées à leur situation, mais aussi, à sensibiliser les jeunes haïtiens dans les écoles sur la planification financière. L’AIC dispose d’une grande capacité d’innovation pour répondre aux besoins de toutes les couches de la population haïtienne, à travers son service de micro-assurance, et une assurance maladie pour les retraités. C’est une compagnie transparente, qui rend public son état financier et qui répond aux critères de bonne gouvernance de standard international. Avec OPTIMA et l’Assurance vie universelle, la AIC vous propose de prendre en charge votre retraite, vous aider à protéger votre famille. Si nous ne pouvons prédire l’avenir, nous pouvons tout au moins l’influencer, et pourquoi pas, le créer. Le futur d’un homme, d’une famille, ne doit pas être laissé aux caprices du hasard. Même pour ceux qui croient au Divin, ce sont les décisions et même les non-décisions d’aujourd’hui qui construisent l’avenir. Dans la vie sociétale, la planification financière est un élément fondamental, un outil important. La AIC offre des produits sur mesure, adaptés à des projets à courts, moyens et longs termes et aide à faire face aux impondérables, aux accidents.

La meilleure façon de planifier sa vie financièrement et sa retraite est de commencer le plus tôt possible. Avec la AIC, l’avenir n’est plus une source d’angoisse !

Pour plus d’informations sur nos produits, composez le 2812-6300.

2017-10-31T09:16:49+00:00 octobre 31, 2017|0 Comments

Leave A Comment