Comment assurer les coûts de l’éducation supérieure pour les ménages haïtiens ?

Constituer une épargne pour assurer le financement des études supérieures de votre enfant est devenu une nécessité. En effet, les meilleurs diplômes coûtent de plus en plus cher.

Quels parents ne rêvent pas du meilleur pour leur enfant ? Même avant la naissance, les couples en amour discutent déjà de l’avenir de leur progéniture. Et quand ils pensent au futur de leur descendance, l’éducation et la santé, sont toujours au cœur des discussions. « Nous savons que l’éducation est une priorité pour les parents. Ils consentent beaucoup d’effort pour que leur enfant ait accès à une éducation de qualité », explique Pierre Wiener Morisset, directeur commercial à la Alternative Insurance Company (AIC). Cependant, des études supérieures peuvent coûter très cher.

En effet et à titre d’exemple, selon le College Board, un organisme américain à but non-lucratif, le coût moyen des frais pour l’année scolaire 2016-2017 dans les écoles publiques aux États-Unis était, pour les résidents de l’extérieur, de 24 930 dollars américains. Mais par ailleurs, selon le directeur commercial de la AIC, les frais totaux pour les quatre années d’université en Haïti coûteraient quand même environ à date 5 000 dollars américains, dépendamment de l’université et du programme. Avec de tels montants à débourser et dans une situation économique précaire, il devient donc essentiel, pour les ménages haïtiens qui rêvent de voir leur enfant un jour à l’université, de bien planifier à l’avance et ne pas attendre. « Le moyen le plus efficace est de se prendre très tôt. Je sais que ma fille ira à l’université, alors déjà je prends les dispositions nécessaires, en allouant un montant à cet effet chaque mois », explique-t-il.

En planification financière, le temps est souvent la clé d’une bonne stratégie. Aujourd’hui, malheureusement, les gens ont souvent tendances à attendre à la dernière minute pour planifier financièrement l’étude de leurs enfants. « Nous, on recommande de commencer le plus tôt possible, en fonction de la capacité financière du ménage », affirme Pierre Wiener Morisset. Mais le plus tôt possible ça veut dire quoi ? À la naissance de l’enfant pense le directeur commercial. Pour réduire au minimum l’impact financier dans le budget familial des coûts des études supérieures, les parents d’un jeune enfant doivent penser dès aujourd’hui à constituer une épargne pour le financement de ses études supérieures et y contribuer selon leurs moyens. « Plus vous avez du temps devant-vous, moins la contribution est importante. Si vous attendez au dernier moment et qu’il ne vous reste que 5 ans avant les études universitaires, le montant que vous aurez à débourser sera beaucoup plus important, » explique Morisset. Et très souvent, faute de liquidités, cela empêche un grand nombre de parents d’inscrire leur enfant à une université de leur choix. Selon ses estimations, en contribuant dès la naissance de l’enfant, un couple âgé dans la trentaine n’aurait seulement qu’à débourser 30 dollars par mois pour ainsi assurer le coût de ses études supérieures en Haïti.

Pour aider les jeunes familles à réaliser ce rêve, la AIC offre un produit fait sur mesure pour eux. Educassure Assurance-Education permet de systématiquement constituer une épargne pour financer les études universitaires de leur enfant, en fixant le montant de leurs contributions et en choisissant la périodicité qui leur convient : mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Au terme défini par eux, par exemple à 18 ans, leur enfant recevra leur épargne constituée, sous forme d’un capital. En cas de départ prématuré du souscripteur, l’objectif d’épargne préalablement défini est garanti. Cette clause offre plus de sécurité́ à l’enfant au sens que les mensualités s’accumuleront toujours jusqu’à la fin du terme défini par le souscripteur. A ce moment, l’enfant recevra quand même son épargne constitué sous forme d’un capital. Selon le directeur commercial « La AIC est la seule compagnie d’assurance en Haïti qui offre ce produit. L’avantage de Educassure est qu’il combine à la fois l’épargne et l’assurance Vie. Le parent peut définir le montant qu’il veut investir pour son enfant ».

Aujourd’hui, en optant pour l’Assurance Vie Universelle Educassure, les parents ont la possibilité de garantir à leurs enfants l’accès aux universités les plus prestigieuses. « Les gens ont beaucoup d’intérêt pour ce produit mais vue qu’ils attendant au dernier moment pour y souscrire, ils se trouvent confrontés assez souvent à des mensualités relativement élevées. On ne doit pas attendre.

L’accès à une éducation de qualité reste et demeure une préoccupation majeure pour les parents, désormais la AIC vous offre la possibilité de garantir à vos enfants l’accès aux universités les plus prestigieuses, en optant pour l’Assurance Vie Universelle Educassure.

N’attendez pas, le temps passe vite !

Pour plus d’informations, composez le 2812-6300

2017-09-28T13:08:53+00:00 septembre 28, 2017|1 Comment

One Comment

  1. Fatima Ingrid Antoine septembre 30, 2017 at 7:48 - Reply

    Une bonne initiative que j’applaudis. Je passerai à la AIC pour prendre plus d’infos. Merci

Leave A Comment